Le bourgmestre de Bruges veut limiter l'arrivée de touristes chinois en raison du coronavirus

Le bourgmestre de Bruges, Dirk De fauw, souhaite mettre en place des restrictions d'entrée pour les touristes chinois, face à la flambée des cas de coronavirus en Chine, a-t-il indiqué mercredi.

<p>Une femme ajuste son masque de protection après s'être fait tester au Covid-19, le 5 décembre 2022 à Pékin</p>
<p>Une femme ajuste son masque de protection après s'être fait tester au Covid-19, le 5 décembre 2022 à Pékin</p> ©AFP

La Chine a rouvert ses frontières malgré un taux d'infections au coronavirus élevé dans le pays.

Bruges avait l'habitude d'accueillir un important nombre de touristes chinois avant le début de la pandémie. "Chaque année, environ 100.000 à 150.000 visiteurs chinois viennent dans notre ville", explique le bourgmestre qui s'inquiète de la réouverture des frontières chinoises. "Le taux d'infections y est encore très élevé."

Coronavirus: les Chinois autorisés à voyager à l'étranger dès janvier

Il plaide donc pour une solution au niveau européen. "Je pense que nous devons travailler soit avec un certificat de vaccination, soit avec des tests. Si nous voulons voyager dans d'autres pays en dehors de l'Europe, de telles mesures sont également souvent nécessaires."

Selon M. De fauw, il faudra néanmoins un certain temps avant que la Belgique n'accueille à nouveau des touristes chinois. "Habituellement, il s'agit de voyages de groupe organisés et ils ne reprendront qu'en avril ou mai. Nous avons donc du temps pour travailler sur les éventuelles restrictions."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be