Prolongation du nucléaire : pas d'accord conclu, les négociations avec Engie se poursuivront dans les prochains jours

Les négociations avec Engie en vue de prolonger les réacteurs de Tihange 3 et Doel 4 se poursuivront dans les prochains jours, a annoncé samedi le cabinet du Premier ministre Alexander De Croo.

Prime Minister Alexander De Croo pictured during a press conference after the Minister's council meeting of the Federal Government, in Brussels, Friday 23 December 2022. BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK
BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

L'objectif partagé par les deux parties reste d'aboutir rapidement à un accord, selon un communiqué.

Le Premier ministre et la ministre de l'Energie, Tinne Van der Straeten, négocient depuis plusieurs mois avec le groupe français la prolongation de dix ans des deux réacteurs les plus récents du parc nucléaire belge afin de garantir la sécurité d'approvisionnement en électricité du pays. Au mois de juillet, les deux parties avaient conclu un accord de principe (lettre d'intention). L'accord final était attendu d'ici la fin de l'année. Il prendra donc un peu de retard.

"De nombreuses avancées ont pu être réalisées ces derniers jours, sur un nombre conséquent de points cruciaux, ce qui réjouit les deux parties. Un délai est néanmoins nécessaire pour parvenir à un accord qui satisfait entièrement les deux parties", dit un communiqué.

"Le gouvernement fédéral et Engie ont, dès lors, décidé de prolonger les discussions en cours dans les prochains jours. L'objectif reste d'aboutir rapidement à un accord permettant la prolongation de la durée de vie des réacteurs de Doel 4 et Tihange 3 pour 10 ans. Cet objectif est partagé tant par le gouvernement fédéral que par Engie", ajoute-t-il.

Le gouvernement s'est réuni en comité restreint dans la matinée et a donné mandat aux négociateurs de poursuivre les discussions.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be