L'Ukraine refuse le cessez-le-feu pour le Noël orthodoxe

L'Ukraine refuse l'appel du patriarche Kirill à observer un cessez-le-feu pendant les fêtes de Noël de l'Eglise orthodoxe russe. "C'est un piège cynique et un élément de propagande", a déclaré, jeudi sur Twitter, le conseiller présidentiel Mykhaïlo Podoliak.

<p>Un immeuble résidentiel détruit à Lyman, dans l'est de l'Ukraine, le 4 janvier 2023</p>
©AFP

Selon M. Podoliak, l'Eglise orthodoxe russe n'a pas d'autorité sur l'Eglise orthodoxe mondiale, arguant en outre que l'Eglise a appelé au génocide des Ukrainiens, encouragé les massacres de masse et promu la militarisation croissante de la Russie. "Donc, la déclaration de l'Eglise orthodoxe russe sur un 'cessez-le-feu de Noël' est un piège cynique et un élément de propagande", conclut le conseiller.

Le patriarche de l'Eglise orthodoxe russe Kirill, un proche soutien du président Vladimir Poutine, avait appelé Moscou et Kiev à déposer les armes vendredi et samedi, pour la veille et le jour de Noël selon le calendrier religieux suivi en Ukraine et en Russie.

LIRE AUSSI - Guerre en Ukraine : les Russes impuissants face à la défense ukrainienne à Bahkmout, le patron de Wagner explique les raisons de l’échec de l’offensive

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be