Procès des attentats à Bruxelles: les premières vidéos de l'explosion à Maelbeek diffusées devant la cour

La cour d'assises de Bruxelles a débuté, jeudi après-midi vers 16h15, l'audition du commissaire divisionnaire Koen Van Overtveldt, qui était directeur du SPC (la Police des Chemins de fer) de Bruxelles au moment des attentats du 22 mars 2016. Celui-ci a montré et commenté les vidéos dévoilant l'explosion dans la station de métro Maelbeek.

BRUSSELS, BELGIUM - JANUARY 05 :   Bilal El Makhouhki pictured during the trial of the attacks of Brussels. On March 22 2016, 32 people were killed and 324 got injured in suicide bombings at Zaventem national airport and Maalbeek / Maelbeek metro station on 05, 2023 in Brussels, Belgium, 05/01/2023 ( Photo by Didier Lebrun / Photonews
©DLE

Le commissaire a tout d'abord expliqué les missions du SPC, qui dépend de la Police fédérale, et a situé, sur base d'images filmées par des drones, la station de métro Maelbeek à Bruxelles. Il a exposé que, peu après 08h00 le 22 mars 2016, à la suite des deux explosions à l'aéroport de Bruxelles-National à Zaventem, les services du SPC Bruxelles ont accordé "une attention accrue dans certaines gares et stations de métro", et ont procédé à "l'évacuation de BruNat", la station ferroviaire de l'aéroport.

A 09h10 et 29 secondes, une explosion s'est produite dans la deuxième voiture d'une rame de métro qui quittait la station Maelbeek. La rame venait de la station Schuman et se dirigeait vers celle d'Arts-Loi. Sur base des images de caméras de vidéo-surveillance de la Stib, l'auteur est vu descendant de la troisième voiture à Maelbeek, pour monter immédiatement ensuite dans la deuxième. Quelques secondes plus tard, il a déclenché sa charge explosive alors que la rame re-démarrait.

Des images de caméras à l'intérieur de la troisième voiture montrent les occupants propulsés après la déflagration puis fuir par une fenêtre brisée de la rame. "Les juges d'instruction ont été impressionnés par la sérénité des gens. Il n'y a pas eu de bousculades", a commenté le commissaire.

D'autres images filmées dans la station montrent une lumière aveuglante suivie d'un filtre de poussière gris, puis laissant apparaître des personnes fuyant les lieux en courant.

Quant aux images à l'intérieur de la deuxième voiture, elles n'ont pas pu être récupérées.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be