Coronavirus : les résultats des eaux usées du premier vol en provenance de Chine à Zaventem sont légèrement positifs

L’eau des toilettes du premier avion en provenance de Chine qui s’est posé à Zaventem a été révélée légèrement positive au Covid-19.

ZAVENTEM, BELGIUM - DECEMBER 23 :  Day before Christmas, mass  departures and pictures of protest by air police handing out leaflets in the main airport,  pictured on DECEMBER 23, 2022 in Zaventem, Belgium, 23/12/2022 ( Photo by Philip Reynaers / Photonews
©PRE

C’est l’institut louvaniste Rega qui a effectué ces tests et tentera de déterminer de quel variant il s’agit. Mais avec un manque de matières fécales dans l’eau, il sera difficile de déterminer le type de variant.

Nous voulions une substance plus épaisse, un vrai échantillon de selles. Alors que là, c’était principalement de l’eau avec un peu de saleté, dans laquelle nous pensions ne rien trouver”, explique Elke Wollants, responsable de laboratoire à l’institut Rega. En effet, l’échantillon qui a été analysé ce samedi était moins conséquent que ce qui était prévu.

Ce résultat positif témoigne que quelques personnes de ce vol ont été infectées par le coronavirus. Par ailleurs, les tests pour le VRS et la grippe se sont révélés négatifs, alors que ces deux maladies connaissent actuellement une vague d’épidémie.

La seconde étape de cette recherche consistera à déterminer quel variant est impliqué, ce qui sera d’autant plus difficile avec l’absence de matières fécales : “Nous verrons si quelque chose apparaît. Tout ce qui n’est pas Omicron est inquiétant, car ce serait nouveau ici”, ajoute Elke Wollants.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be