"En soins psychiatriques, on peine à trouver une place pour chaque patient": à la Clinique Fond’Roy, on accueille les âmes cabossées par la crise

Les places en unité psychiatrique se font de plus en plus rares alors que les besoins explosent. Reportage.

Il est tout juste dix heures ce lundi matin quand une dizaine de patients viennent se dégourdir les jambes tout en grillant une cigarette dans la cour arborée de cet hôpital psychiatrique pas comme les autres. Nichée...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité