”Elle n’a rien à voir là-dedans” : Pier Panzeri dément l’implication de Marie Arena dans le “Qatargate”

L’avocat de l’ex-eurodéputé Panzeri a fait passer un message de son client concernant la députée belge Marie Arena.

 L’étoile de Marie Arena a encore pâli cette semaine.
©-Belga

L’ancien député européen Pier Antonio Panzeri, soupçonné d’être la cheville ouvrière de l’enquête sur le scandale de corruption au Parlement européen, disculpe totalement l’eurodéputée belge Marie Arena, dont le nom a également été cité dans le dossier. C’est ce qu’a déclaré Laurent Kennes, l’avocat de Panzeri, sur la RTBF mardi soir.

Selon l’avocat, Panzeri, qui a accepté mardi le statut de repenti en échange d’une réduction de peine, veut exprimer ses “regrets” à Marie Arena “de qui il était très proche”. “Il nous a demandé de dire qu’il était particulièrement désolé”, a affirmé Laurent Kennes

”Il sait qu’il a trahi des gens, trahi la confiance de certaines personnes, et Marie Arena en fait partie. Il estime que c’est quelqu’un qui est extrêmement droit et qu’elle n’aurait pas dû être accusée comme c’est le cas ici”, a déclaré l’avocat. “Il mentionnera son nom pour dire qu’elle n’a rien à voir avec cela et qu’il n’aurait jamais osé lui suggérer quoi que ce soit”, a-t-il ajouté.

Lire aussi : Qatargate: des députés européens se pressent de déclarer des voyages qu’ils n’avaient pas mentionnés

Au sujet de Marc Tarabella, l’avocat n’a pas souhaité faire de commentaire lorsque Nathalie Maheux lui a posé une question sur les 120 000 euros que son client aurait donnés à Marc Tarabella. “C’est une information qui provient d’une fuite, et absolument pas nous. Nous ne communiquons pas d’informations sur le dossier qui est à l’instruction, ça fait partie de l’accord. Mais il est regrettable que des informations fuitent du dossier et évoquent le nom de personnes qui n’ont même pas encore eu la possibilité d’être entendues […] et qui n’ont pas accès à des éléments du dossier”.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be