”Interdiction de manger des bananes”, “Autorisation d’aller aux toilettes” : Les médecins partent en guerre contre les certificats inutiles

Lancée en Flandre en 2022 par le groupe de pilotage Kafka, l’action du “Crocodile bleu" se poursuit désormais à Bruxelles et en Wallonie. L’objectif : mettre en évidence les trop nombreuses demandes de certificats sans réelle valeur médicale ajoutée, en les tamponnant d’un cachet crocodile bleu. Le Dr Sarah Cumps, jeune généraliste basée à Waterloo, raconte à quel point ce phénomène provoque une perte de temps énorme et une source de frustration grandissante.

Dans le viseur des généralistes, les "certificats parapluie", notamment, qui n’ont aucune justification médicale et qui ont tendance à faire porter la responsabilité de faits non-médicaux aux médecins généralistes.
Dans le viseur des généralistes, les "certificats parapluie", notamment, qui n’ont aucune justification médicale et qui ont tendance à faire porter la responsabilité de faits non-médicaux aux médecins généralistes. ©Reporters / EUREKA
Dans l’optique de mettre en lumière le nombre d’attestations aberrantes demandées aux médecins généralistes, la SSMJ (la branche jeune de la Société Scientifique de Médecine Générale), en collaboration...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité