Le port d'Anvers gangréné par la corruption : qui sont les facilitateurs du trafic de cocaïne en Belgique ?

Douaniers, policiers, hackers, techniciens. Les réseaux criminels soudoient des employés qui travaillent dans différents secteurs pour faciliter le transfert de drogue des bateaux vers les terres. Explications.

Le tribunal correctionnel d’Anvers a condamné vendredi Younes “El Magico” E.B. à huit ans de prison et 32.000 euros d’amende pour l’importation de cocaïne via le port...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité