Un suspect des Tueurs du Brabant arrêté en Thaïlande

Robert Beijer a été arrêté. Ce n'est pas la première fois qu'il est arrêté dans le cadre des Tueurs du Brabant.

L'ancien gendarme Robert Beijer, dont le nom revient régulièrement dans le cadre de l'enquête sur les Tueurs du Brabant, a été arrêté en Thaïlande, annoncent mercredi la RTBF, Het Laatste Nieuws et Het Nieuwsblad. Des perquisitions sont également en cours à son domicile de Pattaya, dans le cadre de l'enquête sur les tueries du Brabant. Le parquet fédéral a confirmé l'information, comme il l'a déclaré dans ces médias. Des enquêteurs belges, la juge d'instruction en charge de l'enquête sur les tueries et un magistrat fédéral sont sur place en Thaïlande, afin d'effectuer une commission rogatoire. Ils recherchent des éléments pouvant relier Robert Beijer au dossier. Par ailleurs, les autorités thaïlandaises ont découvert, lors d'une perquisition au domicile de Beijer, que cet ancien criminel était en séjour irrégulier. Ils l'ont dès lors arrêté.

"Ce sont les autorités thaïlandaises qui ont arrêté Robert Beijer parce qu'il ne respecterait pas la législation sur le séjour légal dans le pays", a déclaré Eric Van Duyse, porte-parole du parquet fédéral. "Il s'agirait d'un problème avec un visa. Il est détenu administrativement et restera probablement en prison jusqu'à ce qu'une décision soit prise sur une éventuelle expulsion. Cela pourrait prendre un certain temps". De leur côté, les enquêteurs belges ont saisi plusieurs documents dans l'habitation de Beijer, lesquels doivent maintenant être analysés, a affirmé Eric Van Duyse.

Robert Beijer, un personnage bien connu des Tueurs du Brabant

On attribue aux Tueurs du Brabant une série d'attaques sanglantes menées contre des supermarchés dans les années 80 en Belgique, faits qui ont coûté la vie à 28 personnes. Robert Beijer, alias Bob, est un nom qui revient très souvent lorsque l'on évoque ces affaires. Plusieurs fois suspecté et auditionné, il a toujours été relâché dans la foulée, faute de preuve. Depuis le départ de l'affaire, il nie son implication.

En 1989, la Belgique avait demandé son extradition pour toute une série de faits graves liés notamment aux tueries. Depuis lors, ces accusations ont été déclarées sans fondements. En 1995, Robert Beijer avait été condamné à 14 ans de prison pour le meurtre d'un diamantaire anversois. Il s'agit d'un ancien gendarme de la BSR et ex-détective privé. Un moment soupçonné d'être lié aux tueries du Brabant avant d'être totalement disculpé, il avait déjà été interpellé à Bangkok alors qu'il devait revenir sur Bruxelles. Il avait été incarcéré pendant six jours à cause d'une histoire de détournement en Thaïlande qui ne le concernait pas.

En 2001, il avait expliqué pour la DH qu'il avait refait sa vie en Thaïlande. Il y travaille pour le compte d'une firme informatique.

Le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne écrit, dans une réaction sur Twitter, que le parquet fédéral fait tout pour "faire éclater la vérité". Le ministre rappelle que les règles de prescription ont été modifiées afin que de tels faits ne puissent plus être prescrits.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be