Georges Gilkinet annonce la mise en place d’un nouvel abonnement de train pour les télétravailleurs

Le ministre fédéral de la mobilité était l’invité de la matinale de LN24. Il est revenu sur la détention d’Olivier Vandecasteele en Iran et a annoncé un nouvel abonnement de train.

Invité de la matinale de LN24 ce vendredi, le ministre fédéral de la mobilité, Georges Gilkinet, est d’abord revenu sur la détention en Iran du Belge Olivier Vandecasteele. Le ministre assure que le fédéral fait tout en œuvre pour le libérer. “Le parlement a voté à l’unanimité une résolution disant que la Belgique devait délivrer ce travailleur humanitaire victime d’une forme de terrorisme d’État, par un État voyou, l’Iran. Il est détenu pour de mauvaises raisons”

#FreeOlivierVandecasteele : mobilisation inouïe pour le Belge détenu en Iran; la presse, dont La DH, unie pour réclamer sa libération

"Nous devons tout mettre en œuvre pour le libérer, le gouvernement est totalement mobilisé là-dessus", insiste-t-il sans vouloir donner de détails sur les moyens mis en oeuvre. Peut-on libérer un terroriste pour un compatriote ? “Un traité a été voté pour un transfert de prisonnier mais la cour constitutionnelle bloque. Nous devons résoudre ce problème juridique", rappelle-t-il.

Un nouvel abonnement des trains à destination des télétravailleurs

Le ministre a ensuite annoncé la mise en place d’un nouvel abonnement de train pour les télétravailleurs partiels : un abonnement à temps partiel, de deux ou trois jours par semaine, pour un trajet domicile-travail “avec un prix attractif”. L’objectif : plus de souplesse, attirer davantage de personnes - qui prenaient la voiture pour aller travailler- dans les trains. La formule, nommée flexabo, sera disponible dans le courant de ce premier trimestre 2023, fait savoir Georges Gilkinet.

Ensuite interrogé par Martin Buxant sur la ponctualité des trains, le ministre de la mobilité a justifié : “Les chiffres de 2022 ne sont pas bons, ils doivent être améliorés. Il y a plusieurs raisons à cela : des difficultés à engager, notamment dans la province d’Anvers, des retards de livraisons de matériel. Le nouveau contrat avec la SNCB prévoit de renouveler la moitié du matériel roulant dans les 10 ans”.

”Chaque année nous devons engager 2000 personnes, une campagne a été lancée. Et nous avons créé une réserve supplémentaire de 300 personnes pour éviter des suppressions de trains en dernière minute”, poursuit Gilkinet.

Autre moyen de mobilité évoqué : l’avion et notamment les problématiques autour des aéroports de Liège et de Bruxelles concernant les nuisances sonores. “Il y a aura un avenir sur l’aviation si elle est plus durable […] Par exemple au fédéral, on a décidé d’un système de redevance variable pour les compagnies aériennes : moins elles polluent, moins elles payent. Mais pour les avions qui arrivent tôt le matin ou tard le soir, une redevance plus importante devra être payée. L’Objectif est d’éloigner les avions les plus bruyants de Bruxelles”.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...