Ludivine Dedonder s'explique après le non-accord de Ramstein: "La Belgique continuera à soutenir l'Ukraine"

La Belgique, qui a déjà fourni du matériel létal (armes et munitions) et non-létal aux forces armées ukrainiennes depuis le début de la guerre, continuera à soutenir l'Ukraine, avec des livraisons en cours de mitrailleuses lourdes et d'autres matériels envisagées, a affirmé vendredi la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, lors d'une réunion des soutiens à Kiev organisée par les États-Unis.

BRUSSELS, BELGIUM - JANUARY 19 : Defence minister Ludivine Dedonder (PS) answers a question during a plenary session of the Chamber at the Federal Parliament.  on January 19, 2023 in Brussels, Belgium, 19/01/2023 ( Photo by Bert Van Den Broucke / Photonews
BRUSSELS, BELGIUM - JANUARY 19 : Defence minister Ludivine Dedonder (PS) answers a question during a plenary session of the Chamber at the Federal Parliament. on January 19, 2023 in Brussels, Belgium, 19/01/2023 ( Photo by Bert Van Den Broucke / Photonews ©BVB

"La Belgique continuera à soutenir l'Ukraine en analysant tous les besoins au sein de la Défense belge ou en coordination avec l'industrie belge. De nouveaux dons sont en cours avec notamment des mitrailleuses lourdes. Et nous étudions actuellement les possibilités de livrer des munitions de défense aérienne et antichar à partir de nos propres stocks", a-t-elle déclaré devant des ministres de la Défense et de hauts responsables militaires d'une cinquantaine, réunis sur la base aérienne de Ramstein (Allemagne), à l'invitation du secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin.

Mme Dedonder a ajouté que la Belgique soutenait toute initiative dans le cadre de l'Union européenne ou de l'Otan qui permette de conclure davantage d'achats en commun de matériel à destination de l'Ukraine, selon le texte de son intervention.

Elle a récapitulé - avec des détails rarement mentionnés jusqu'ici - les livraisons déjà effectuées depuis le début de l'invasion russe, le 24 février dernier, en citant différents types d'armes: des fusils d'assaut FNC et les plus modernes SCAR, ainsi que des F2000 (tous produits par la FN Herstal), des mitrailleuses légères Minimi et lourdes de calibre .50 (soit 12,7 mm), des lance-roquettes de type LAW, ("Light Anti-Tank Weapon" ou M72) et des lance-grenades antichars Carl Gustav et des missiles antichars, d'un type non précisé. "Le tout complété de munitions de différents calibres", a ajouté la ministre.

Selon elle, les principaux dons d'équipements de combat non létaux déjà livrés comprennent des camions, des casques de combat et des gilets pare-balles, des systèmes de vision, y compris de vision nocturne, des vêtements d'hiver, du matériel médical pour les soins aux blessés sur le terrain, des générateurs et des appareils de chauffage à haute capacité et du matériel de couchage.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be