“Cette année, on reprend tout dans la figure mais en étant moins solide qu’avant le covid”: plongée aux urgences, saturées par trois épidémies

En ce mois de janvier, les services d’urgence font face à une conjonction de phénomènes qui vient considérablement compliquer l’accueil des patients. Au CHU Brugmann comme partout en Belgique, les services d’urgence sont saturés de patients. Reportage.

“Ici, on ne laisse personne de côté”. Par ces quelques mots, Yves Maule, manager de soins en charge de la Médecine critique au CHU Brugmann, vient de résumer l’essence même de la maxime de son service d’urgence. “Notre mission, c’est de soigner...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...