Pression financière des écoles sur nos enfants : “les enfants doivent rester loin des échanges d’argent”

Dans les écoles francophones, les enfants sont bien trop souvent impliqués dans les transactions financières entre leurs parents et l’établissement scolaire, malgré l’existence de règles très précises. C’est le constat de la Ligue des Familles.

Illustration picture shows a classroom on the first day of school for the 2020-2021 school year, in Saint-Gilles - Sint-Gillis, Brussels, Tuesday 01 September 2020. In the ongoing coronavirus crisis, schools reopen under a 'code yellow'-regime for the first week. BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ
Illustration picture shows a classroom on the first day of school for the 2020-2021 school year, in Saint-Gilles - Sint-Gillis, Brussels, Tuesday 01 September 2020. In the ongoing coronavirus crisis, schools reopen under a 'code yellow'-regime for the first week. BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ

D’après l’étude sur la gratuité scolaire réalisée par l’association en août dernier, un enfant sur cinq, dans le fondamental, transporte dans son cartable l’argent destiné au payement des frais scolaires. L’association juge ce constat interpellant.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...