Des vols en jet privé pour parcourir 9 km entre Courtrai et Lille ? "C’est scandaleusement possible"

Selon une étude de Greenpeace, 10.618 vols en jets privés ont eu lieu au départ d'aéroports belges en 2022. L'ONG veut les interdire.

Anvers - Philippe Bodson - CEO de compagnie de jets prives - ASL - jet - luxe - aviation (JC Guillaume)
Les jets privés ont la cote en Belgique, avec une hausse des vols de 52% en 2022. Mais ça ne plaît pas à tout le monde. A Greenpeace en premier, qui veut les interdire. ©JC Guillaume

L’affaire avait provoqué un vrai scandale au nord du pays, en juin 2020. Alors qu’elle souhaitait marquer le coup du redémarrage des aéroports régionaux flamands après un premier confinement dû au covid qui avait mis le secteur à l’arrêt, la ministre flamande de la mobilité, Lydia Peeters, avait effectué la liaison entre Bruxelles et Anvers, d’à peine 46 kilomètres à vol d’avion, en… jet privé. “J’ai accepté cette proposition de participer à un vol de presse car les vols d’affaires constituent un pilier essentiel de l’activité de nos aéroports régionaux”, s’était défendue, assez maladroitement, la principale concernée. Je voulais de la sorte attirer l’attention des médias sur le redémarrage de ces aéroports.”

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...