Le parquet effectue une saisie conservatoire

YPRES Le parquet d'Ypres a effectué une saisie conservatoire sur une somme de quelque 30 millions de francs que Pol Hauspie possédait sur un compte en banque, ceci dans le cadre de l'enquête en cours sur la fraude présumée chez Lernout et Hauspie (L&H), rapporte samedi le quotidien financier néerlandophone De Financieel Economische Tijd (FET).

Le parquet a effectué cette saisie le mois dernier à la suite de l'ouverture de l'enquête ouverte le 14 novembre dernier.Depuis la loi Franchimont, les parquets sont autorisés à effectuer des saisies conservatoires sur des comptes durant le temps qu'ils jugent nécessaire à l'enquête, notamment si la justice soupçonne que ces sommes proviennent d'opérations illicites ou d'opérations de blanchiment.La justice avait demandé ces derniers jours à Pol Hauspie de s'expliquer sur la provenance de la somme saisie.Selon son avocat, le cofondateur de Lernout et Hauspie était en mesure de prouver que celle-ci provenait de contrats et a demandé qu'elle soit libérée, indique le FET.

Le journal croit savoir cependant que le procureur du roi Jean-Marie Coppens ne se prononcera pas sur cette demande avant le 3 janvier prochain.

Me Frank van Leemput, l'un des deux avocats de Pol Hauspie, a clairement indiqué dans sa requête au parquet que cet argent n'était pas destiné à l'usage personnel de son client.