Une importante Commission interministérielle (Cim) Santé se tiendra ce samedi. Cette réunion regroupant les différents ministres belges de la Santé doit permettre de fixer un planning pour accélérer le tempo dans l'administration de la 3e dose.

Réunis en Comité de concertation ce vendredi matin, les principaux décideurs politiques du pays ont évoqué l'idée que les enseignants et les professionnels du secteur d'accueil de la petite enfance seraient prioritaires pour recevoir cette fameuse dose de rappel. Ils rejoindraient donc les personnes âgées, vulnérables et les soignants qui sont déjà 1.250.000 à avoir opté pour ce "booster". Contrairement à ce que nous annoncions plus tôt, un désaccord est cependant intervenu sur ce point. Frank Vandenbrouck a signalé à l'issue du Codeco que sa vision et celle de son collègue flamand Wouter Beke s'entrechoquaient sur ce point. "Ca n'est pas encore décidé", a réagi le ministre fédéral de la Santé. 

Pour mémoire, lors du précédent Codeco, il a été annoncé que tous les citoyens auront eu la possibilité de recevoir cette nouvelle injection d'ici à avril.