Jean-Denis Lejeune s’interroge : va-t-elle travailler au noir pour les Clarisses ?

L’avocat de Michelle Martin, Thierry Moreau, et celui de Jean-Denis Lejeune et de Laetitia Delhez, Georges-Henri Beauthier, se sont échangés un courrier intéressant. Selon l’avocat de Michelle Martin, cette dernière rembourserait, depuis quelques années déjà, 5 € chaque mois qui seraient versés sur un compte de son avocat. “De mémoire, la somme totale figurant sur mon compte est de l’ordre de 265 €.” Et de préciser un peu plus loin : “Je me propose d’attendre que Madame Martin soit libérée conditionnellement avant de prendre contact avec les conseils des victimes pour envisager ensemble comment répartir la somme” .

Une somme qui, bien évidemment, scandalise Jean-Denis Lejeune : “Ce n’est pas son argent qui m’intéresse, mais donner 5 € par mois, c’est ridicule” . Pour le papa de Julie, on doit également s’interroger sur les activités professionnelles qui seront menées par Michelle Martin au couvent : “Elle va travailler pour payer son logement. C’est du travail au noir. C’est comme si je prenais 10 Polonais chez moi pour retaper ma maison et que je les hébergeais” . Une vision des choses contestée par l’avocat de Martin qui précise dans un courrier que sa cliente “sera hébergée au pair, c’est-à-dire qu’elle sera logée, blanchie et nourrie, en échange de quoi elle rendra des services à la communauté” . Pour le conseil de Jean-Denis Lejeune, ce statut reste à éclaircir.



© La Dernière Heure 2012