Belgique

Les directeurs sont clairement pour une révision de l'organisa­tion actuelle des cours, notamment pour une question de gestion de leur public scolaire.

Plus de 8 directeurs de l'enseignement officiel sur 10 se prononcent pour la suppression des cours philosophiques existants et pour leur remplacement par un cours d'éduca­tion citoyenne, selon les résultats d'un sondage mené en novembre 2012 par la Fédération des associations de parents de l'enseignement officiel (Fapeo) auprès de di­recteurs, enseignants et parents, et dont fait écho La Libre Belgique lundi.

Johanna de Villers, actuellement déléguée chargée de mission au sein de la cellule "Etude & Stratégie" du Centre d'action laïque (Cal), a traité 2.810 ré­ponses, dont 2.190 émanaient de ré­pondants de l'enseignement officiel et 510 du réseau libre catholique.

La Fapeo s'est toutefois focalisée sur les ré­ponses du réseau officiel.

Les directeurs sont clairement pour une révision de l'organisa­tion actuelle des cours, notamment pour une question de gestion de leur public scolaire, explique Mme de Villers. L'enquête montre également que 55% des parents sondés se disent favorables au remplacement des cours de morale et de religion par un cours d'éducation à la citoyen­neté. Du côté des enseignants, 50% des sondés sont également pour un tel remplacement, tandis que 46% sont contre.