L'année dernière, les médias du monde entier étaient restés bouche bée en apprenant que le Laurent Simons, originaire d'Ostende, avait terminé ses études secondaires à l'âge de 8 ans. Près d'un an et demi plus tard, CNN révèle que le petit garçon - qui vit aux Pays-Bas - est sur le point de boucler son cursus universitaire en génie électrique.

Selon le site américain, Laurent devrait en effet être diplômé de l'Université d'Eindhoven (Pays-Bas) en décembre prochain. Une prouesse rendue possible grâce à la flexibilité de l'université qui a accepté d'aménager ses horaires pour lui permettre de passer ses examens en un temps record.

Après avoir obtenu son diplôme, Laurent compte bien s'accorder une petite pause bien méritée au Japon. Après quoi il entreprendra un doctorat en génie électrique ainsi que des études de médecine.

Alors que ses amis du même âge sont encore en primaire, lui a déjà une idée bien précise de ce qu'il fera plus tard : une carrière dans le développement d'organes artificiels.

Si ses parents (belgo-néerlandais) le soutiennent dans ses choix, son père, Alexander, a confié à CNN ne pas vouloir "qu'il devienne trop sérieux". "Nous essayons de trouver un équilibre entre son statut d'enfant et ses facultés."

Laurent, ce surdoué


Si Laurent est si rapide, c'est parce qu'il est "comme une éponge", confient ses parents. Il absorbe tout ce qu'il lit et entend.

Alors que les surdoués ont généralement un QI d'au moins 130, Laurent, lui, a un QI évalué à 145 !

Ses parents, tous les deux dentistes, ne comprennent pas comment leur fils a pu développer de telles capacités. " On pensait que ses grands-parents exagéraient en disant qu'il avait un don mais, par la suite, ses professeurs nous ont confirmé qu'il avait des capacités hors du commun", expliquent-ils à CNN.

A l’âge de 6 ans, il avait déjà dévoré toute la saga d’Harry Potter et possédait une maîtrise certaine des langues, notamment du français, de l'anglais et de l'allemand.