Cela fait bientôt un an que l'ancienne députée de l'Open VLD Sihame El Kaouakibi n'a plus mis les pieds au sein du Parlement flamand. Celle-ci est en congé de maladie officiel depuis octobre de l'année dernière et ne doit donc pas assister aux séances pour avoir droit à son salaire complet, soit environ 5 000 euros par mois, rapportent ce jeudi de nombreux médias du nord du pays.

Ce congé de maladie a expiré le 31 août, mais a récemment été prolongé jusqu'à la fin du mois de novembre, selon le bureau de la présidente du Parlement, Liesbeth Homans. De quoi faire s'élever de nombreuses dans les rangs politiques flamands mais également au sein de la population.

Le Parlement demande le contrôle d'un médecin

Sihame El Kaouakibi a été mise en cause l'année dernière dans une possible fraude aux subventions avec son projet de danse "Let's Go Urban" et d'autres organisations à but non lucratif. L'Open Vld a alors entamé la procédure d'exclusion du parti, après quoi la députée elle-même a décidé de rendre sa carte de parti. Depuis avril, elle est membre indépendante du Parlement flamand.

Cet épisode aurait marqué la députée qui traverse une période difficile sur le plan mental, après l'agitation et l'enquête judiciaire dont elle fait l'objet. Ce qui expliquerait la durée de son congé maladie.

Le Bureau élargi du Parlement flamand a demandé à un cabinet d'avocats d'examiner s'il pouvait envoyer un médecin de contrôle pour vérifier les éventuels abus, rapporte Belga. Si l'abus était ainsi prouvé, une partie de son salaire pourrait éventuellement être retenue. L'avis du cabinet est attendu pour la fin du mois de septembre.

.