Le nouveau gouvernement l'écrit noir sur blanc dans son accord : l'égalité des genres est "une valeur fondamentale" qui sera "activement mise en oeuvre dans la politique intérieure".

Dans ce registre, le congé parental sera réformé, tout comme les autres régimes de congés pour les parents. Le but : "permettre une répartition plus équilibrée, entre les hommes et les femmes, de l’accueil et des soins aux enfants". Le congé de naissance sera dès lors prolongé graduellement, pour passer de 10 à 20 jours.

Le nouveau gouvernement compte aussi prendre des mesures complémentaires pour rendre plus efficace la loi visant à lutter contre l’écart salarial entre hommes et femmes. Il souhaite également assurer davantage de mixité dans l’administration et les entreprises publiques et ce, également au sommet de celles-ci.

La lutte contre la violence de genre sera aussi une priorité.