Tant le patronat que les syndicats n'ont pu que constater le trop grand écart entre les positions des deux camps. Le président du Groupe des dix, Bart De Smet (FEB), devrait informer le Premier ministre et le ministre de l'Emploi de cette impasse, a fait savoir lundi soir la présidente de la FGTB/ABVV, Miranda Ulens. Le gouvernement avait donné jusqu'au 1er mai aux partenaires sociaux pour trouver un accord, mais ce délai était "très idéaliste", selon Mme Ulens.