Cette décision intervient pour éviter la propagation du nouveau coronavirus alors que le variant britannique, plus contagieux, a été dépisté dans la région. Une concertation se tenait ce lundi avec le gouverneur, l'infectiologue Erika Vlieghe ou encore l'agence flamande de la santé, pour examiner si des mesures supplémentaires étaient nécessaires pour contrer la propagation de la variante britannique du coronavirus.

La commune de Houthulst, en Flandre occidentale, fait face à un foyer de cette mutation, notamment dans une maison de repos.