Belgique L’ex poil à gratter du MR a pris du recul et passe plusieurs mois en Chine.

Son départ en fanfare du MR pour créer "une N-VA francophone " s’est soldé par un échec électoral. Le parti d’Alain Destexhe, député bruxellois sortant, n’est pas parvenu à décrocher de siège, dans aucun parlement.

L’Ixellois avait annoncé sa mise en retrait de la politique belge. Six mois après ce revers, quel tournant a pris la carrière de ce politique qui a animé la dernière campagne électorale ? Nous l’avons contacté via Wechat, le réseau social… chinois.

(...)