Les résultats d'Electrabel en 2021 lui ont permis d'envoyer 1,24 milliard d'euros de dividende à Engie - sa maison mère -, écrivent L'Echo et De Tijd dans leur édition de mercredi. Selon Patrick Gaussent, son directeur financier, c'est conforme à la politique adoptée par Electrabel, qui suppose de reverser entre 65 et 75% des résultats récurrents à la maison mère. Le solde sera réinjecté dans les comptes d'Electrabel "afin de permettre à Electrabel de poursuivre son programme d'investissements".

"Il y a un mécanisme, la rente nucléaire, qui garantit cela", a réagi Alexander De Croo. "Dans tous les calculs que nous faisons, cette année la rente nucléaire est beaucoup plus élevé que l'année dernière. Cela va peser sur les bénéfices d'Electrabel. C'est une des sources de revenus pour réduire la TVA sur l'énergie et les droits d'accises", a déclaré le Premier ministre.

"En outre, Engie doit mettre de côté suffisamment d'argent pour s'assurer qu'elle pourra remplir ses obligations concernant le démantèlement des réacteurs. L'exploitant doit en assumer intégralement les coûts" a rappelé Alexander De Croo.