Depuis le 1er juillet, ce passeport est censé être valable dans tous les pays de l'Union européenne. Il contient les données d'identité des voyageurs ainsi que les informations sanitaires les concernant. Sous sa forme numérique, il peut être présenté via un QR Code.

A l'aéroport de Charleroi, la police fédérale des aéroports va dans un premier temps contrôler essentiellement les passagers provenant des pays hors espace Schengen. Pour ce faire, les agents ont été munis de smartphones pouvant scanner le QR Code. Ils accepteront également les copies papiers du passeport vaccinal européen. Les PLF (Passenger Locator Form) restent également valables.

"Le passeport vaccinal est une possibilité en plus censée simplifier les contrôles. Nous verrons si c'est bien le cas", a affirmé un agent sur place.