Pour commencer, Annelies Verlinden a tenu à remercier toutes les personnes qui sont venues et qui viennent encore en aide aux sinistrés. "Outre les secouristes, je tiens à remercier tous ceux qui ont proposé leur aide. L'engagement que j'ai pu observer ces derniers jours est immense. Hier, j'ai vu des gens former des chaînes humaines pour déblayer des terrains, des voisins qui logeaient les sinistrés, de la nourriture et des vêtements apportés sur place aux démunis. La solidarité dont j'ai été témoin est formidable."

La ministre de l'Intérieur a également indiqué qu'un besoin d'aide financière était de mise. "Outre la réserve des bénévoles, il y a un grand besoin d'aide financière. Celle-ci permettra aux organisations humanitaires professionnelles sur place de répondre de manière extrêmement souple, rapide et efficace aux besoins. C'est actuellement le meilleur moyen pour aider. Tout don financier peut-être actuellement effectué sur le numéro de compte de La Croix-Rouge", a expliqué Annelies Verlinden.

Cette dernière a également évoqué la Fête Nationale de ce mercredi. "La Fête Nationale se focalisera cette année sur les héros de la crise sanitaire que nous tenons à remercier chaleureusement. Même après ce qu'il s'est passé ces derniers jours, nous ne devons pas oublier que la crise sanitaire a fait de nombreuses victimes au cours de l'année écoulée. Ces héros méritent d'être mis à l'honneur. Mais, par respect pour les victimes des intempéries, la Fête Nationale se déroulera sous un format plus restreint. Sobriété sera le maître mot ce mercredi. Les effectifs seront considérablement réduits sur le défilé. Le volet artistique sera également revisité. Des hommages aux nombreuses victimes seront rendus."

5 jours après ces tristes inondations qui ont coûté la vie à 36 personnes selon un bilan toujours provisoire, Annelies Verlinden a estimé qu'il faut désormais penser à l'avenir. "Sauver les victimes est encore et toujours notre première préoccupation. Mais aujourd'hui, 5 jours après les intempéries, nous devons également tourner notre regard vers l'avenir. Vers la phase de déblaiement et de reconstruction. Dire qu'il s'agira d'un projet qu'il ne faudra pas sous-estimer est un euphémisme. Le gouvernement fédéral continuera à suivre la situation de près."

Bart Raeymaekers, du centre national de crise, a ensuite pris la parole pour donner plusieurs indications aux personnes sur le point d'entamer une opération de nettoyage dans les maisons sinistrées en rappelant que ce n'était pas sans danger. Voici ses principales recommandations : 

- N'entrez dans une habitation que si la lumière du jour est suffisante.

- Vous remarquez une odeur de gaz ? Votre interrupteur d'électricité a été inondé ? Ne vous en approchez pas, quittez votre maison et prévenez votre compagnie de gaz ou d'électricité. 

- Méfiez-vous des glissements de terrains et des maisons qui peuvent encore s'effondrer.