La Belgique va interdire, par précaution, les vols en provenance du Royaume-Uni à partir de ce dimanche minuit pour au moins 24 heures, a indiqué le Premier ministre Alexander De Croo dans l'émission De Zevende Dag sur la Eén (VRT).

Toute personne se rendant en avion ou en train en Belgique depuis le Royaume-Uni ne pourra pas entrer sur le territoire. Les connexions ferroviaires Eurostar en provenance du Royaume-Uni sont également temporairement suspendues.

Les Pays-Bas avaient déjà édicté une telle interdiction, craignant qu'une nouvelle souche du coronavirus détectée outre-Manche et présentée comme plus contagieuse, ne se propage sur le continent.

"C'est une mesure de précaution", a déclaré Alexander De Croo. La mesure sera en vigueur dans un premier temps pendant 24 heures car la réflexion scientifique sur le sujet est toujours en cours. "Nous n'avons pas de réponse concluante", a déclaré M. De Croo.

La Belgique se concerte aussi avec la France sur la question étant donné que des trains Eurostar venant du Royaume-Uni y arrivent aussi. Les voyageurs pourraient ensuite se rendre en Belgique. C'est pourquoi des contrôles préventifs seront également menés sur les routes, a précisé le Premier ministre.

Les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, qui est de toute façon une zone rouge, seront surveillés de près pour garantir leur respect des règles de quarantaine. "Nous fournirons des informations très claires à tous les arrivants sur ce qu'on attend d'eux", a assuré M. De Croo.

Les Pays-Bas ont été les premiers en Europe à émettre la nuit dernière une telle interdiction de vols en provenance du Royaume-Uni en raison de la mutation du virus qui y a été détectée. Le gouvernement néerlandais a demandé une consultation européenne sur le sujet.

La France suspend à partir de dimanche minuit (heure de Paris) et pour 48 heures tous les déplacements de personnes en provenance du Royaume-Uni, "y compris liés aux transports de marchandises, par voie routière, aérienne, maritime ou ferroviaire", a indiqué Matignon à l'issue d'un Conseil de défense.


"Seul le fret non accompagné sera donc autorisé. Les flux de personnes ou de transports en direction du Royaume-Uni ne sont pas concernés", a précisé Matignon, alors qu'une variante du coronavirus a été découverte outre-Manche, qui ne semble toutefois "pas entraîner, à ce stade des connaissances, une gravité accrue ou une résistance au vaccin".

L'Allemagne va suspendre "à partir de dimanche minuit" ses liaisons aériennes avec la Grande-Bretagne suite à l'apparition d'une variante du virus Covid-19 davantage contagieux, a indiqué à l'AFP une source gouvernementale.


Cette décision, qui pourrait être adoptée par l'ensemble de l'Union européenne, doit être officialisée "dans les prochaines heures", a souligné cette source, en précisant que les pays européens discutaient en parallèle d'une réponse commune concernant les liaisons maritimes, mais aussi ferroviaires et routières via le tunnel sous la Manche avec la Grande-Bretagne. Dans un premier temps, la suspension des liaisons aériennes est valable jusqu'au 31 décembre. Elle n'est valable que jusqu'à cette date car la décision a été prise sur la base d'une directive européenne et la Grande-Bretagne doit pleinement quitter l'UE à la fin de cette année. Mais l'Allemagne la prolongera au-delà en janvier et a entamé des préparatifs en ce sens, selon la source. "Nous travaillons à une disposition pour la période à partir du 1er janvier", a-t-elle précisé. Berlin prépare aussi des restrictions de liaisons aériennes avec l'Afrique du Sud, où la même souche du virus a été observée.