Le parquet a tenu un point presse vers 23h, ce mardi, dans un comissariat à Bruxelles.

"L'incident est considéré comme une attaque terroriste" affirme le parquet.

Le parquet n'a aucune information sur l'identité de l'individu. Il s'agit d'un homme.

"Il y a eu une petite explosion vers 20h30 dans la gare centrale" a décrit le porte-parole du parquet lors de sa conférence de presse. "Les militaires ont rapidement pu maîtrisé l'individu. Nous ne savons pas si l'individu est décédé."

Il n'y a pas de victimes, ni blessées, ni décédées.

Le parquet ne fournit aucune autre information à propos de l'incident. "Je ne donnerai aucun commentaire sur les rumeurs que l'on entend" a indiqué Eric Van Der Sypt, le porte-parole du procureur fédéral.

Le parquet fédéral a repris le dossier de l'incident de mardi soir à la gare de Bruxelles-Central.


Le Premier ministre convoque le Conseil national de Sécurité mercredi

Le Premier ministre Charles Michel a remercié, mardi soir, au nom du gouvernement les services de sécurité qui sont actuellement mobilisés dans le cadre de l'acte terroriste qui a eu lieu à la gare Centrale de Bruxelles. Il convoque mercredi à 09h00 le Conseil national de Sécurité au 16 rue de la Loi, a-t-on appris auprès de son porte-parole. Le Premier ministre ainsi que le ministre de l'Intérieur Jan Jambon et le ministre de la Justice Koen Geens ont été dès le début des faits en contact permanent avec le Centre de crise.

Le Premier ministre a aussi tenu à remercier les militaires et le personnel de la SNCB qui étaient présents lors de l'acte terroriste. "Ils ont réagi de manière professionnelle et courageuse à cette situation", a souligné Charles Michel.