Belgique L'homme qui a été abattu ce mardi soir à la gare Central de Bruxelles était de nationalité marocaine. Oussama Z. était né le 12 janvier 1981. Il a agi seul, selon le parquet. Il n'était pas armé, ne portait pas de ceinture d'explosifs. Une source judiciaire a précisé que Oussama Z. n'avait jamais fait de prison en Belgique.

L'individu qui a perpétré un acte terroriste mardi soir à la gare de Bruxelles-Central est Oussama Z., un ressortissant marocain né le 12 janvier 1981, a fait savoir le parquet fédéral mercredi au cours d'une conférence de presse. L'individu n'était pas connu pour des faits terroristes mais le parquet se refuse à confirmer s'il était connu de la justice pour d'autres faits. Il transportait des clous et bouteilles de gaz dans une valise mais ne portait pas de ceinture d'explosifs. Son domicile, situé à Molenbeek-Saint-Jean, a été perquisitionné mercredi matin. Oussama Z. est arrivé à la Gare centrale vers 20h39. Il a tenté de faire exploser son dispositif à 20h44 mais la déflagration ne fut que de faible intensité. Il s'est ensuite éloigné de sa valise pour poursuivre un chef de gare vers les quais. Entre-temps, le bagage a explosé une deuxième fois avec un peu plus de puissance.

L'assaillant est ensuite remonté dans le hall où il s'est précipité vers un militaire en criant "Allah Akbar". Le soldat a alors ouvert le feu, touchant directement le terroriste présumé.

Oussama Z. est décédé sur place des suites de ses blessures.

Eric Van der Sypt, le porte-parole du parquet fédéral, a précisé que la gare était fréquentée par de nombreux voyageurs au moment de l'acte terroriste. Il a indiqué que les autorités ignorent depuis quand Oussama Z. était présent en Belgique.


Des perquisitions étaient toujours en cours à son domicile du boulevard Louis Mettewie à Molenbeek-Saint-Jean vers 11h30. Le Service d'enlèvement et de destruction d'engins explosifs se trouvait également sur place, y a constaté l'agence Belga. Le parquet fédéral se refuse actuellement à donner le résultat de cette opération "dans l'intérêt de l'enquête". Il ne précise pas non plus si d'autres arrstations ont eu lieu ou si cette affaire est liée à d'autres dossiers terroristes.

Le parquet fédéral a pris le dossier en charge. Les faits ont été qualifiés de tentative d'assassinat terroriste et mis à l'instruction chez un juge d'instruction anti-terroriste de Bruxelles.

Une source judiciaire a précisé que Oussama Z. n'avait jamais fait de prison en Belgique.

L'agence Belga a par ailleurs appris qu'une enquête relative aux tirs du soldat qui a abattu l'assaillant avait été ouverte auprès du parquet de Bruxelles.

Revivez notre direct

A la suite de l'explosion, un mouvement de panique a éclaté dans la gare Centrale et sur les voies. La gare a ensuite été évacuée.


L'OCAM maintient le niveau de la menace à 3, dit le Centre de crise.

© Guillaume Woelfle