Belgique

La Cour de cassation a rejeté mercredi le pourvoi interjeté par Nacer Bendrer contre l'arrêt de la cour d'assises de Bruxelles qui l'avait condamné, en mars dernier, à 15 ans de prison dans le procès de l'attentat au Musée juif de Belgique.

Sa condamnation est donc désormais définitive, comme celle de Mehdi Nemmouche, condamné à la réclusion à perpétuité mais qui n'avait pas introduit un tel pourvoi. La Cour a suivi l'avis de l'avocat général. Celui-ci estimait que la défense de Nacer Bendrer n'avait pas développé d'arguments pouvant prouver que la cour d'assises de Bruxelles avait commis une erreur en droit dans la décision qu'elle a rendue. Débouté de son action, Nacer Bendrer est donc définitivement condamné à 15 ans de prison.

Le 11 mars dernier, la cour d'assises de Bruxelles a condamné Nacer Bendrer, un Français de 30 ans originaire de Marseille, à 15 ans de prison pour assassinats dans un contexte terroriste, dans le dossier de l'attentat au Musée juif de Belgique. Ce dernier avait nié avoir fourni les armes de l'attaque à Mehdi Nemmouche, soit ce pour quoi il a été reconnu comme co-auteur de l'attentat.

Mehdi Nemmouche, un Français de 33 ans, a quant à lui été reconnu coupable d'être l'auteur de la tuerie. Il a été condamné à la réclusion à la perpétuité et ne s'était pas pourvu en cassation.

Le 24 mai 2014, un homme armé avait pénétré dans le Musée juif de Belgique, rue des Minimes à Bruxelles, et avait tué deux touristes israéliens, une bénévole et un employé du musée.