Belgique

L’agenda des élections internes au MR est désormais connu. Plusieurs candidats pourraient être amenés à s’affronter. En coulisses, on s’active pour éviter un "clash".

À la fin du bureau de parti vendredi après-midi, les poids lourds du MR ont convenu de la chose suivante : il faudra, quoi qu’il arrive, que les élections internes dont les résultats seront connus le 12 novembre prochain se déroulent de manière digne. Les libéraux veulent éviter que les présidentielles ne virent à un psychodrame où les divisions internes seraient étalées au grand jour. Le risque est réel car, alors qu’aucune candidature n’a encore été officiellement déposée, on a déjà vu passer quelques scuds entre rivaux pressentis. Cela promet pour la suite…

(...)