Belgique Au moins sept postes d’ampleur vont se débloquer. Tout dépend de la décision de Willy Borsus, dont découlera le reste du casting.

Au sein des trois partis de la nouvelle coalition wallonne, on retient son souffle dans l’attente de l’annonce du casting ministériel, vendredi. Au MR encore plus qu’ailleurs. Au centre du ballet, Willy Borsus mène la danse. Le Marchois ne semble pas particulièrement chaud à l'idée de briguer la présidence du MR.

Le ministre-Président wallon briguera-t-il la présidence du MR ? Ou choisira-t-il de rester ministre, soit à la tête de la Fédération Wallonie-Bruxelles - pour peu que le MR décroche la compétence -, soit comme n° 2 du gouvernement wallon ?

(...)