Lors des votes, le PTB s'est abstenu. "Aucun de nos amendements n'a été accepté", a justifié le chef de groupe de l'extrême gauche, Germain Mugemangango. "Le vote unanime, c'est important. Mais le plus important, c'est que ça ne se reproduise plus", a-t-il ajouté.

"La volonté était d'être constructif. C'est pourquoi nous n'avons pas refusé les arguments du PTB, mais nous avons expliqué que certains sortaient du rôle de la commission et que d'autres se trouvaient déjà dans nos recommandations", lui a répondu le chef de groupe socialiste au parlement wallon, André Frédéric.

"Ce qui nous importe, c'est l'efficacité de la réponse et des changements organisationnels pour que la Wallonie se prémunisse de futures catastrophes. Aller au-delà de ce qui avait été défini pour notre commission et ouvrir une boîte de Pandore, notamment en s'attaquant à la répartition des compétences n'appartient pas à ce parlement", a renchéri le chef de groupe des Engagés, François Desquesnes.

Hier/mercredi, la majorité PS-MR-Ecolo et Les Engagés ont présenté 170 recommandations communes, portant notamment sur la lisibilité et la qualité des prévisions météorologiques et hydrologiques, le développement d'une culture du risque en Wallonie, la gestion des barrages, l'amélioration des plans d'urgence locaux et de la transversalité au sein de l'administration ou encore l'organisation de la reconstruction. N'ayant pas, selon lui, été associé aux discussions ayant débouché sur ce texte, le PTB a immédiatement dénoncé leur "opacité".

C'est dans ce contexte que les différents partis se sont retrouvés ce jeudi matin en commission pour discuter des recommandations et d'éventuels amendements qui pourraient y être apportés. Au terme de plusieurs heures de discussions, aucun consensus n'a cependant pu être trouvé, le PTB s'abstenant finalement au moment du vote.

Les recommandations, qui mettent un terme au travail de la commission d'enquête parlementaire entamé dans les premiers jours de septembre, seront soumises au vote de la plénière du parlement le 31 mars prochain.