Belgique L’ex-journaliste sportif de RTL-TVI a rejoint le CDH en 2009 et a été élu parlementaire.

Comment êtes-vous entré en politique ?

"C’était une démarche personnelle. À l’époque (2009), j’étais en questionnement. Alain Raviart était mon collègue sur RTL-TVI, il venait de quitter son poste de porte-parole du CDH. Je l’ai appelé pour tâter le terrain. Il a proposé de me mettre en contact avec Joëlle Milquet. Je l’ai rencontrée le jeudi à 23 h. Elle avait déjà pris ses renseignements et m’a fait une proposition. Elle était très intéressée. Elle a proposé de me mettre à l’Europe et à Bruxelles. Le lendemain, elle m’a appelé à 16 h pour me dire : ‘Tu as une heure pour te décider : La DH est en stand-by et on veut sortir l’information.’ Ils voulaient absolument organiser la conférence de presse le lendemain."

C’est assez rapide comme délai…