"Cela a été une décision douloureuse mais inévitable", indique le parc. La bactérie aurait engendré d'importantes souffrances pour les animaux, et leur mort inéluctable.