Forcément concernée, Bénédicte Linard s'est exprimée sur la fermeture du secteur culturel actée par le gouvernement ce dimanche. Selon elle, cette décision n'est pas adaptée à la situation sanitaire: "Il y a de l'incompréhension partout. Clairement, cette décision doit être revue. C'est une erreur, à mon sens."

La ministre de la Culture s'est donc montrée compréhensive à l'égard des nombreux actes de désobéissance des acteurs du milieu qui ont marqué leur indignation hier aux quatre coins de la Belgique: "Il s'agit d'un acte politique porté par le secteur culturel, et qui dit: 'nous faisons attention à la crise, nous savons qu'il y a des mesures à prendre, mais il faut qu'elles soient proportionnées à la situation'".

L'invitée craint dès lors que de telles mesures provoquent une perte d'adhésion de la population: "Je suis aussi ministre, un petit peu, de la Santé, et clairement, Omicron est présent, il prend de la place, on doit être prudent. Et aujourd'hui, si les mesures ne font pas sens, on va perdre l'adhésion. Donc il faut prendre des mesures de protection, tout en permettant aux gens de participer à des activités, qui sont bien plus sûres quand elles sont encadrées", conclut-elle.