Belgique

Benoît Godart, le très médiatique porte-parole de l'Institut pour la sécurité routière VIAS (ex-IBSR) a-t-il été pris en flagrant délit de "faites ce que je dis, pas ce que je fais" ? La thèse du coup de communication est à ce stade bien plus crédible.

Une vidéo qui montre Benoît Godart, à bord d'une Volvo floquée du logo VIAS, a été envoyée, ce matin, à plusieurs médias du pays, par l'entremise du bouton Alertez-nous. On y aperçoit le porte-parole de VIAS s'installer longuement sur la bande du milieu sur l'autoroute E411, ce qui est proscrit par le code de la route belge, où l'on roule sur la bande de droite sauf en cas de dépassement ou d'événement particulier. Une infraction du deuxième degré, plus durement sanctionnée depuis le 1er avril dernier, où elle est passible d'une amende de 116 €. Evidemment, le fait que Benoît Godart, incarnation de la bonne parole en matière de sécurité routière en Belgique se fasse l'auteur de cette infraction dispose d'un beau story-telling...

Sauf qu'en réalité, il s'agit  plus que probablement d'un coup de communication bien orchestré. Le mutisme de Benoît Godart, pourtant d'une légendaire efficacité lorsqu'il s'agit de répondre avec précision aux journalistes, depuis que la vidéo a émergé, est un premier élément troublant. Ce dernier s'est contenté de relater à nos confrères de Sudpresse, premiers à relayer cette information (avec, déjà, de sérieux doutes sur la véracité de l'infraction), que la vérité serait connue plus tard.

Un autre élément troublant qui nous a frappé les... oreilles : la voix du conducteur indigné qui suit Benoît Godart dans la vidéo ressemble furieusement à celle de Jonathan Lambinet, fondateur de la chaîne YouTube belge Would You React, qui se fait fort d'exposer nos comportements au moyen d'expériences sociales (comme ici, où WYR met en scène un jeune ado agressé par une bande à l'arrêt de tram). Would You React qui travaille, depuis peu, avec RTL-TVi, sur la nouvelle émission de la chaîne privée "Make Belgium Great Again", qui agit un peu dans le même créneau... 

Contacté par nos soins, Jonathan Lambinet n'a pas souhaité s'exprimer sur ce dont il est question ici. Sans infirmer formellement pour autant. Le fin mot de l'histoire sera connu plus tard, mais il y a fort à parier que Benoît Godart ne soit pas le vil goujat des routes que cette vidéo pourra laisser penser...