Comme nous vous l'annoncions ce jeudi matin, l'ancienne Première ministre et nouvelle ministre des Affaires étrangères, contaminée par le coronavirus la semaine dernière, a été admise aux soins intensifs. Elle aurait été prise en charge dans le service hospitalier mercredi soir. Si son état est jugé stable, la nouvelle de son hospitalisation a surpris ses collègues du monde politique. Sur Twitter, ils sont nombreux à lui avoir adressé un petit message de soutien.

Le Premier ministre Alexander de Croo lui a souhaité "un prompt rétablissement", tout comme Charles Michel ou encore le président du MR Georges-Louis Bouchez, qui a envoyé tout son courage à "celle qui est bien plus qu’une collègue et une admirable ministre". 




Christie Morreale, ministre wallonne de la Santé s'est aussi exprimée: "Tout mon soutien à Sophie Wilmès, qui comme de nombreux Belges, lutte actuellement contre le Covid-19". Elio Di Rupo, entre autres, lui a emboîté le pas, adressant tous ses voeux à ceux qui se trouvent dans le même cas que l'ancienne Première. 




Des politiciens flamands, comme le leader du sp.a Conner Rousseau, ont également adressé une pensée à Sophie Wilmès. Et même au niveau européen, la députée belge Assita Kanko n'a pas hésité à apporter son soutien à la "femme forte" qu'est Sophie Wilmès.