Hendrik Bogaert appuie son affirmation sur plusieurs éléments.


BRUXELLES Le gouvernement mène une politique de centre droit, estime le secrétaire d'Etat à la Fonction publique Hendrik Bogaert (CD&V). "Si c'était un gouvernement PS, comme on le dit souvent, alors je n'en ferais pas partie", a-t-il déclaré lundi soir lors de la réception de nouvel An de l'organisation patronale flamande Voka. Hendrik Bogaert est notamment revenu sur les déclarations du patron d'Ackermans et Van Haaren, Luc Bertrand, qui avait qualifié la politique menée par le gouvernement de marxiste.

"Cette déclaration a eu lieu à un moment où il était question d'un impôt sur la fortune. Je pense que M. Bertrand lui-même réalise que ce gouvernement n'est pas marxiste."

Le Secrétaire d'Etat a notamment cité à titre d'exemples les mesures concernant le relèvement de l'âge de la pension et la dégressivité des allocations de chômage. "C'est une politique de centre droit", estime M. Bogaert.

Le secrétaire d'Etat émet toutefois quelques critiques envers le gouvernement, évoquant notamment l'impact psychologique de certaines mesures, comme l'impôt sur les voitures de société.

© La Dernière Heure 2013