Rajae Maouane, la co-présidente d'Ecolo, a publié ce jeudi matin sur Instagram une story (soit une série de posts sur le réseau social) au sujet d'une sortie de Gérald Darmanin. Mardi soir, le ministre de l'Intérieur français a tenu des propos qui ont fait polémique, à savoir : "Moi, ça m'a toujours choqué de rentrer dans un supermarché et de voir, en arrivant, un rayon de telle cuisine communautaire et de telle autre à côté. C'est mon opinion, c'est comme ça que commence le communautarisme". Gérald Darmanin estime donc que certains supermarchés ont une part de responsabilité dans le repli communautaire.

Des propos auxquels a réagi Rajae Maouane. Après avoir repartagé l'extrait de l'interview de Gérald Darmanin, elle a publié une photo d'elle, le visage dans les mains, avec cette phrase: "Bonne journée à tout.e.s, sauf au gouvernement français". Cette seule image a été extraite et repartagée par certains, qui se sont offusqués de l’ambiguïté du message au lendemain de l'hommage national à Samuel Paty, le professeur français décapité par un jeune terroriste.

La publication de l'écologiste a notamment fait réagir des personnalités politiques de premier plan. Georges-Louis Bouchez a affirmé ne pas comprendre la réaction de sa consoeur, alors qu'Emmanuel Macron a également fait part cette semaine de son désir de combattre les obscurantismes. "Comment comprendre le message de Rajae Maouane à l’égard du gouvernement français ? La lutte contre tous les obscurantismes dont l’islamisme politique fait partie doit être le combat de tous! Pas de place à l’ambiguïté sur de tels sujets!", écrit le président du MR sur Twitter.


Theo Francken, député N-VA, s'est aussi exprimé sur le sujet, jugeant que de tels propos "ne font que renforcer le radicalisme". La députée européenne Assita Kanko, elle aussi membre de la N-VA, a signalé que "ce ne sont pas nos valeurs".



Le conseiller communal de Forest Youssef Lakhloufi (MR) a quant à lui regretté le "manque de respect et de maturité".


La réaction de Rajae Maouane

La co-présidente d'Ecolo n'a pas tardé à réagir à ce début de polémique. "Je n’entretiens aucune ambiguïté, et je ne permettrai pas de laisser planer le moindre doute quant à mes engagements pour lutter contre les obscurantismes quels qu’ils soient, contre le racisme et la haine des autres. Utiliser une image où je dénonce les propos de Darmanin pour faire croire que c'est la lutte contre l'obscurantisme religieux que je déplore est malhonnête et populiste. Les difficultés des citoyen.ne.s pour le moment sont assez grandes pour que chacun.e agisse de manière responsable, y compris sur les réseaux sociaux."