Belgique

Même s’il faut vivre avec son temps, il faut bien reconnaître que la violence qu’elle soit verbale ou physique a pris le dessus.

Les rappeurs Booba et Karis, ainsi que leur brillant entourage, s’étaient d’abord invectivés par voie de presse et via les réseaux sociaux. Souvent en des termes crus que la morale réprouve et avec des fautes d’orthographe à tire-larigot en cadeau bonus.

(...)