Parmi ces nouveaux timbres, l'un deux est à l'effigie Roger Raveel, un des principaux artistes que la Belgique ait connus après la Seconde Guerre mondiale, qui aurait eu 100 ans en 2021.

L'entreprise souhaite également sensibiliser à la préservation d’espèces menacées. C'est pourquoi elle met en évidence le hamster et la vipère sur ces timbres-poste spéciaux sur lesquels on peut voir apparaître les squelettes de ces animaux quand on les passe sous une lumière noire.

D'autres timbres sont dédiés au sport et plus spécifiquement au Championnat du monde de cyclisme, au Championnat d’Europe de football et aux JO 2020 de Tokyo. Ces timbres sont une fierté pour Bpost qui tentent chaque année de nouveaux procédés d'impression. "Les timbres-poste consacrés à l’Euro de football et leur effet lenticulaire, notamment, sont une première au niveau de la philatélie belge", se félicite l'entreprise qui précise que cette technique d’impression renvoie une image différente selon l’angle de vue adopté.

D'autres timbres sont prévues au cours de l'année prochaine où l'on retrouvera entre autres, les principaux monuments de Malines et la mer du Nord.