Belgique Le bourgmestre de Bruges Dirk De Fauw (CD&V) veut diminuer le nombre de touristes d'un jour, selon Le Soir, qui rapporte que parmi les 8,3 millions qui se sont rendus dans la Venise du Nord en 2018, près des trois-quarts ne sont restés qu'entre une et trois heures.

Les autorités communales ont donc décidé de limiter la promotion destinée à ce type de visiteurs. "Ce n’est pas qu’il n’y a plus de place dans notre ville. Les hôtels ne sont pas complets toute l’année. Mais nous devons viser un tourisme de qualité, avec des gens qui séjournent ici plusieurs jours, mangent bien, visitent les musées. Pas les grands groupes qui arrivent ici en bus pour trois heures avant de retourner sur leur bateau de croisière", déclare l'élu au Standaard

Un accord a été conclu un accord avec le port de Zeebruges dans le but de diminuer le nombre de touristes de croisière. Deux navires de croisière pourront y stationner en même temps, contre 4 ou 5 actuellement. Par ailleurs, le bourgmestre souhaite étendre l'interdiction de transformer les maisons en logements de vacances à toute la ville, alors que cette mesure n'est appliquée qu'au centre pour le moment.