Ses pertes ne se sont par contre creusées que de 9%, à 70 millions d'euros, contre 63 millions un an plus tôt. Les frais de fonctionnement de la compagnie aérienne ont diminué de 59% pour toucher la barre des 130 millions d'euros, principalement en raison de la baisse des dépenses en matériel liée au volume. "Malgré une grande proportion de coûts fixes, des réductions de coûts ont été réalisées grâce à la quasi finalisation de la phase de restructuration du programme Reboot Plus", indique Brussels Airlines dans ses résultats trimestriels jeudi.

De janvier à fin mars, elle a accueilli 192.000 passagers (-88%) et opéré 1.791 vols (-87%). Le taux d'occupation des sièges a baissé de 15,3 points de pourcentage pour atteindre 58,2%.

Dans le cadre de son programme de transformation Reboot Plus, Brussels Airlines a presque finalisé la phase de restructuration qui réduit la taille de la flotte de 30% et les effectifs de 25%. Le programme entre maintenant dans une deuxième phase, une phase d'investissement stratégique dans le service à la clientèle, dans l'efficacité, dans le développement des employés et dans les outils, précise l'entreprise.