En un an, la Vivaldi est passée de 'gouvernement le plus vert de l'histoire de la Belgique' à un véritable 'gouvernement Climat', a commenté mercredi le chef de groupe Ecolo Gilles Vanden Burre lors du débat parlementaire sur la déclaration de politique générale du Premier ministre Alexander De Croo. "Un gouvernement Climat qui protège les plus faibles, qui investit dans l'avenir, qui met la justice fiscale au cœur de son projet et qui traite chaque citoyen de manière égale." M. Vanden Burre a notamment mentionné le conseil des ministres consacré au climat vendredi dernier. "Chaque ministre devient un ministre du Climat. C'est un basculement par rapport au passé."

Interpellé par l'opposition sur la facture d'énergie et l'absence d'aide aux classes moyennes, le chef de groupe Ecolo a estimé que "dire que les personnes qui ne sont pas dans les 20% les plus précaires n'auront rien sur leur facture d'énergie n'est pas exact." Le fonds électricité et gaz fera d'ailleurs l'objet d'un financement unique à concurrence de 16 millions d'euros.

Gilles Vanden Burre a par ailleurs mentionné la multiplication par huit du budget "Égalité des chances" piloté par le secrétaire d'État Ecolo Sarah Schlitz.