Belgique Face à la canicule, la Ligue cardiologique belge se mobilise afin que nous fassions attention à notre cœur, organe particulièrement sensible aux changements de températures. Que l'on soit en bonne santé ou non d'ailleurs.

La Belgique va traverser un nouvel épisode caniculaire cette semaine. Et même si certains et certaines profitent de ce temps estival pour se ruer au bord de la piscine ou à la plage, la prudence s'impose.

Les enfants, les personnes âgées et les individus fragiles du coeur doivent redoubler de vigilance, alerte la Ligue cardiologique belge. Mais ils ne sont pas les seuls. "Les fortes chaleurs mettent parfois notre coeur à rude épreuve, et ce phénomène nous concerne tous. Sous l'effet de la chaleur, les vaisseaux cutanés se dilatent et le sang se répartit vers les extrémités. Le cœur est alors obligé de pomper davantage, augmentant ainsi le rythme cardiaque de 10 à 15 pulsations supplémentaires par minute", indique-t-elle.

(...)