Belgique Carles Puigdemont s'est rendu à la police fédérale belge ce vendredi matin, rapporte le Soir.

L'indépendantiste catalan s’est présenté "à sa propre initiative". "Il en est ressorti libre et est rentré chez lui à Waterloo", d'après son entourage cité par nos confrères. Plus d'informations sont attendues dans l'après-midi. 

Pour rappel, la justice espagnole a émis à son encontre (pour la troisième fois déjà) un mandat d'arrêt européen pour son implication dans l'organisation d'un référendum illégal d'autodétermination, le 1er octobre 2017. Le parquet de Bruxelles a confirmé avoir reçu le mandat d'arrêt européen mais le document a été envoyé en espagnol. Le parquet belge, avant de l'analyser, a demandé aux autorités judiciaires espagnoles de renvoyer une version traduite. Ce qui sera fait la semaine prochaine. Le sort de Carles Puigdemont sera alors entre les mains de la justice belge.

Mardi, l'indépendantiste catalan, dont le sort est désormais entre les mains de la justice belge, avait déclaré être "à la disposition des autorités belges".