Belgique L’ancien ministre wallon précise qu’il n’était au courant que pour une seule d’entre elles et qu’elle a passé des examens.

En fin de législature, les ministres MR et CDH avaient procédé à une vague importante de nominations de certains de leurs collaborateurs dans des structures publiques. Nos confrères de La Libre Belgique, dans leurs éditions du 4 avril et du 3 mai 2019, avaient dressé la liste de ces "cabinettards" recasés avantageusement. Une pratique sans doute aussi vieille que la Région wallonne elle-même. (...)